Les 7 Compétences du Growth Hacker

Quelles sont les 7 compétences nécessaires pour devenir un Growth Hacker ?

1. Créatif et ingénieux

Un bon Growth hacker a la capacité de résoudre un problème avec de la créativité. Le fondement de la culture Hacker c’est de voir des choses que les autres ne voient pas et de réfléchir de manière divergente.

Il existe un test pour savoir si vous êtes créatif ou pas. Le test du « Divergent Thinking » ou test de la pensée divergente : une méthode de pensée avec des idées créatives pour envisager de nombreuses solutions possibles à un problème.

Le test consiste à savoir combien vous pouvez trouver d’usage à un trombone. Plus 50 idées, vous êtes considéré comme créatif !

Growth Hacking
Growth Hacking

2. Une Ambition et un dynamisme pur

Vous ne pouvez pas être un Growth hacker si vous n’êtes pas ambitieux ! Si vous ne vous levez pas tôt le matin avec cette discipline de l’ambition et du dynamisme.

Ou si vous êtes content avec 10 000 ou 15 000 abonnés et que vous jetez l’éponge dès qu’il y a un début de courbe. Vous n’êtes pas fait pour ça !

Ayez l’ambition de devenir le numéro 1 ! Le Growth Hacker est obsédé par la croissance.

3. Comprendre les besoins humains

L’empathie est l’une des compétences requise. Le Growth Hacker se projette dans la tête des gens pour comprendre le comportement des prospects.

Il faut donner de soi pour comprendre tous les utilisateurs. Si vous n’aimez pas les gens ou si vous n’êtes pas assez psychologue, ce n’est pas gagné.

Il faut faire preuve d’empathie pour cibler l’audience avec précision et répondre à ses besoins.

4. Une Discipline de fer trempé

Le Growth hacking est un processus discipliné. Il y a des étapes à suivre, un tas de tests à lancer puis, il faut les mesurer, évaluer et recommencer.

Il garde les yeux rivés sur son objectif le stratagème de croissance rapide automatisé avec un minimum de ressources. Pour cela, il a besoin de l’alliance des compétences techniques de toutes ses connaissances marketing.

Tel un sportif de haut niveau, il s’entraîne tous les jours pour obtenir un résultat et passer à une autre étape.

5. L’Analytique avec les bons outils

On a tous l’illusion collective de savoir lire la data correctement. La data s’interprète et se lit avec un regard d’expert.

Un cours de statistique s’impose pour acquérir les compétences nécessaires pour une bonne compréhension des enjeux du business.

Posez-vous les bonnes questions pour analyser les bons chiffres et prendre la bonne décision.

Ne tombez pas dans le piège du « Bad Sampling » ne sélectionnez pas un échantillon top petit qui ne représente pas l’ensemble de la population. Les résultats trouvés ne reflètent pas ce que l’on peut obtenir avec l’ensemble de la population.

6. La Compétence de codage

Bon là c’est simple, sois vous savez coder, soit il faut apprendre le codage qui est essentiel. N’ayez pas peur de ce mot, on ne vous demande pas de passer un diplôme d’ingénieur.

Quelques semaines suffisent pour apprendre le codage et avoir une autonomie pour tester rapidement vos propres idées.

Cela consiste à automatiser l’acquisition de nouveau client, on parle alors de Marketing Automation.

7. De la Bravoure et l’audace pour prendre des risques

Le Growth Hacker garde toujours l’audace du débutant qui n’a peur de rien, car il a rien à perdre. Courageux et très curieux, il tente de découvrir à travers des tests à un rythme élevé les « Growth levers » ou les leviers de la croissance.

Avez-vous les 7 Compétences du Growth Hacker ?

Il n’y a pas vraiment solution magique. Si vous pensiez noter quelques techniques et les implanter. C’est louper !
Par contre vous pouvez vous imprégner de sa façon de penser et trouver des scénarios marketing innovant.

En effet, à force de voir quelqu’un faire quelque chose, on fini par savoir le faire sois même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.